Communiqué Du Conseil Des Ministres de Ce Mercredi 14 Octobre 2020

Communiqué Du Conseil Des Ministres de Ce Mercredi 14 Octobre 2020

Le  Président  de  la  République,  Son  Excellence  Monsieur  Macky  SALL,  a  présidé  le  Conseil  des Ministres,  le  mercredi  14  octobre  2020,  à  10  heures,  au  Palais  de  la  République. 

Le  Chef  de  l’Etat,  à  l’introduction  de  sa  communication,  s’est  réjoui  de  la  brillante  réélection  du Sénégal  par  l’Assemblée  générale  des  Nations  unies  comme  membre  du  Conseil  des  Droits  de l’Homme  pour  un  nouveau  mandat  de  trois  (3)  ans,  avec  un  score  188  voix    sur  190,  soit  99% des  votes  valablement    exprimés,  score  le  plus  élevé.    Cette  reconnaissance  des  Nations  unies, confirme  le  rayonnement  international  du  Sénégal  en  matière  de  démocratie,  de  libertés publiques,  de  justice,  de  protection  et  de  respect  des  droits  de  l’Homme.

Le  Chef  de  l’Etat  a,  ensuite,  évoqué  le  renforcement  de  la  veille  dans  la  gestion  de  la  pandémie de  la  COVID-19.  A  cet  effet,  il  a  notamment  demandé  aux  Ministres  en  charge  de  la  Santé,  de l’Intérieur,  des  Forces  armées  et  des  Transports  aériens,  de  veiller,  particulièrement,  au  niveau   de  nos  frontières,    à  la  maîtrise  des  cas  importés  qui  se  sont  multipliés  au  cours  de  ces  dernières semaines.

Il  a  demandé  au  Gouvernement  d’accentuer  la  sensibilisation  des  populations  pour   éviter  une  nouvelle  vague  de  contamination Le  Président  de  la  République  a,  par  ailleurs,  informé  le  Conseil  de  la  célébration,  le  16  octobre 2020,  de  la  journée  internationale  de  l’alimentation  sur  le  thème :  «  Cultiver,  nourrir,  préserver. Ensemble,  agir  pour  l’avenir  ».

A  ce  titre,  il  a  engagé  les  ministres  concernés  à  consolider  la dynamique  de  concertations  avec  l’ensemble  des  acteurs,  en  vue  de  renforcer  la  souveraineté alimentaire  du  Sénégal,  la  politique  de  nutrition,  de  même  que  l’ancrage  systématique  de  la doctrine  du  «  Produire  et  du  Consommer  local  ». Le  Chef  de  l’Etat  a,  dans  cet  élan,  exhorté  le  Gouvernement  à  organiser,  pour  toutes  les  filières, une  bonne  campagne  de  commercialisation  agricole.https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-9473846353102696&output=html&h=300&adk=1996543089&adf=347971238&w=360&lmt=1602714710&num_ads=1&rafmt=1&armr=3&sem=mc&pwprc=7334818003&psa=1&guci=2.2.0.0.2.2.0.0&ad_type=text_image&format=360×300&url=https%3A%2F%2Fwww.xibaaru.sn%2Fcommunique-du-conseil-des-ministres-de-ce-mercredi-14-octobre-2020%2F&flash=0&fwr=1&pra=3&rh=275&rw=330&rpe=1&resp_fmts=3&sfro=1&wgl=1&fa=27&adsid=ChAI8MOa_AUQz5X3zIP4z5VxEkwAOFtmJm-CciMaglw-kLOWh1LgrsdqhQawUuLY3vw1a4_fdnIpA62RiqtfmqiN2sqyE3-HJzMSwXEVJaYUjDeuCNdtIic7a7wZL01W&tt_state=W3siaXNzdWVyT3JpZ2luIjoiaHR0cHM6Ly9hZHNlcnZpY2UuZ29vZ2xlLmNvbSIsInN0YXRlIjowfV0.&dt=1602714710343&bpp=14&bdt=3914&idt=16&shv=r20201012&cbv=r20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3Dad15a86df6b40a7e-228a9e6b48a60026%3AT%3D1602714351%3ART%3D1602714351%3AS%3DALNI_MYAXYuDbK2L1TFf_Hwn3n-yzEYrOg&prev_fmts=0x0%2C0x0%2C360x300&nras=2&correlator=6237108372245&frm=20&pv=1&ga_vid=1737588190.1602714301&ga_sid=1602714708&ga_hid=432849683&ga_fc=0&iag=0&icsg=587314298876&dssz=39&mdo=0&mso=0&u_tz=0&u_his=6&u_java=0&u_h=800&u_w=360&u_ah=800&u_aw=360&u_cd=24&u_nplug=0&u_nmime=0&adx=0&ady=2492&biw=360&bih=656&scr_x=0&scr_y=475&eid=21066468%2C21066922%2C21066973&oid=3&pvsid=2610868281105574&pem=839&rx=0&eae=0&fc=1408&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C360%2C0%2C360%2C656%2C360%2C656&vis=1&rsz=%7C%7Cs%7C&abl=NS&fu=8320&bc=31&jar=2020-10-14-22&ifi=7&uci=a!7&btvi=1&fsb=1&xpc=j9J8GCa1kS&p=https%3A//www.xibaaru.sn&dtd=135

Le  Président  de  la  République,  revenant  sur  la  transformation  de  l’économie  informelle,  afin d’asseoir  l’émergence,  a  signalé  au  Gouvernement,  l’urgence  de  bâtir  des  stratégies  innovantes d’encadrement,  de  financement  et  de  promotion  de  l’auto-entreprenariat,  l’autonomisation  des femmes,  afin  de  préserver  durablement  les  activités  économiques  et  la  stabilité  sociale  globale.

Le  Chef  de  l’Etat  a,  dans  cet  esprit,  rappelé  sa  décision  de  mettre  en  place,  depuis  2018,  la Délégation  Générale  à  l’Entreprenariat  Rapide  des  Femmes  et  des  Jeunes  (DER/FJ)  dont  les interventions  depuis  sa  création,  se  situent  à  57,78  milliards  FCFA  de  financements  accordés à  plus  de  105  000  bénéficiaires  et  95  000  bénéficiaires  indirects  .

Le  Président  de  la  République  a,  au  chapitre  du  climat  social,  de  la  gestion  et  du  suivi  des affaires  intérieures,  demandé  au  Ministre  de  la  Culture  de  procéder,  avec  toutes  les  parties prenantes,  à  l’évaluation  institutionnelle  et  financière  de  la  SODAV  et  à  la  mise  en  place, fonctionnelle,  de  la  Commission  permanente  de  Contrôle  des  sociétés  de  gestion  collective. Le  Chef  de  l’Etat  a,  en  outre,  invité  le  Ministre  en  charge  du  Cadre  de  vie,  à  intensifier  le déploiement  national  des  actions  et  projets  du  programme  «  Zéro  déchet  »,  après  avoir  salué les  résultats  encourageants  déjà  obtenus.

Le  Président  de  la  République  a,  par  ailleurs,  réitéré  au  Ministre  de  l’Eau  et  de  l’Assainissement, ses  directives  relatives  à  l’évaluation  et  à  l’actualisation  de  la  réforme  de  l’hydraulique  rurale, par  rapport  à  l’application  effective  des  engagements  pris  par  le  secteur  privé  dans  le  cadre des  délégations  de  service  public  de  l’eau  potable.

Le  Chef  de  l’Etat  s’est  également  félicité  des  réalisations  significatives  du  Programme  décennal de  Lutte  contre  les  inondations,  exécuté,  en  octobre  2020,  à  hauteur  de  506.714.000.000 FCFA,  soit  un  taux  appréciable  de  66,  07  %.   Le  Président  de  la  République  a,  dès  lors,  demandé  au  Gouvernement  de  poursuivre,  en  mode «  Fast  track  »,  l’exécution  optimale  de  la  Stratégie  nationale  de  Prévention  et  de  Lutte  contre les  inondations  sur  la  période  2020-2022  et  de  mobiliser  les  ressources  budgétaires nécessaires,  15  milliards  FCFA,  pour  l’amorçage  rapide,  dans  la  zone  prioritaire  de  Keur  Massar, de  la  deuxième  phase  du  PROGEP,  qu’il  a  validée.

Il  a,  dans  cette  perspective,  requis  la finalisation  du  dispositif  réglementaire  fixant  le  cadre  harmonisé  des  interventions  en  matière d’assainissement.   Le  Chef  de  l’Etat  a,  enfin,  invité  les  Ministres  concernés  à  veiller,  en  relation  avec  le  Gouverneur de  la  Région  de  Dakar,  à  la  préservation  de  toute  occupation,  des  zones  non  aedificandi, notamment  la  libération  immédiate  des  emprises  de  l’exutoire  du  Marigot  de  Mbao.

Le  Président  de  la  République,  abordant  le  suivi  de  la  coopération  et  des  partenariats,  a  salué la  célébration,  le  12  octobre,  du  20e  anniversaire  du  Forum  sur  la  Coopération  Economique Sino-Africaine  dont  la  prochaine  Conférence  se  tiendra  au  Sénégal  en  2021.

Le  Chef  de  l’Etat  a  clos  sa  communication  sur  son  agenda  diplomatique,  en  informant  le  Conseil de  sa  visite  d’amitié  et  de  travail  les  15  et  16  octobre  au  Nigéria,  de  sa  participation  le  14 octobre  à  une  visioconférence  organisée  par  le  Fonds  Vert  Climat  sur  le  Financement  de l’énergie  propre,  qui  apporte  un  concours  de  75,45  millions  d’euros  (environ  50  milliards  de FCFA)  au  Sénégal  pour  l’électrification  solaire  rurale  de  1.000  villages.

Au  titre  des  textes  législatifs  et  réglementaires,  le  Conseil  a  examiné  et  adopté :

– Le  projet  de  loi  autorisant  le  Président  de  la  république  à  ratifier  la  convention multilatérale  pour  la  mise  en  œuvre  des  mesures  relatives  aux  conventions  fiscales  pour prévenir  l’érosion  de  la  base  d’imposition  et  le  transfert  de  bénéfices,  signée  à  Paris  le 07  juin  2017 ;

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris la décision suivante :
Monsieur Aboubakry SOKOMO, expert en management des Organisations, précédemment Enseignant-chercheur en Sciences de Gestion à l’Institut Universitaire de Technologie (IUT), est nommé Directeur des Constructions des Palais de Justice, en remplacement de Monsieur Amadou Abdoulaye DIOP.

Fait à Dakar le 14 octobre 2020
Le Ministre, Porte-Parole du Gouvernement
Ndèye Tické Ndiaye DIOP

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :