colére noire à mbeuleukhé : les jeunes déposent une autorisation de marche contre Mor Maty Sarr

colére noire à mbeuleukhé : les jeunes déposent une autorisation de marche contre Mor Maty Sarr

le torchon brûle à mbeuleukhé, cette localité religieuse du département de Linguère. Hier , les jeunes ont déposé une demande d’autorisation de marche à la préfecture de Dakar. Ce, pour s’indigner des propos tenus par le commerçant Mor Maty Sarr  à l’endroit du khalife El Hadji Moussa Dia.

 

le commerçant Mor Maty Sarr aurait, selon ces jeunes , soutenu qu’El Hadji Moussa Dia à « hérité de tous les biens d’El Hadji  Lamine Dia, même de ses femmes». Suffisant pour que les fidèles du khalife de Mbeuleukhé se sentent insultés.

« Nous sommes venus déposer une demande d’autorisation de marche au niveau de la préfecture de Dakar. L’itinéraire va de la place de l’indépendance au rond-point Sandaga, fief de Mor Maty Sarr. Durant cette manifestation qui est prévue le 22 février à 15 h, nous voulons dénoncer jusqu’à la dernière énergie , les propos de Mor  Maty Sarr qui se définit comme un leader politique de la localité», a soutenu Baba Sall , coordonateur du « Kourel des fidèles d’El Hadji Daouda Dia de Mbeuleukhé ». il est ainsi question d’interpeller le chef de l’Etat , Mmacky Sall , et  les khalifes généraux pour que de tels propos ne soient plus adréssés à un guide religieux, quelle que soit la confrérie.

« Nous avons la chance d’avoir des guides spirituels et un marabout de la trempe d’El Hadji Moussa Dia, descendant direct d’un Moukhadam d’El Hadji Malick Sy Maodo, mérite tous les honneurs et non des insultes» , insiste Baba Sall. Nous comptons engager tous les procédés nécessaires et n’excluons même pas de saisir la justice afin de faire valoir le respect dû à cette famille spirituelle».

Dans la même dynamique , ces jeunes pensent aussi aller voir les différentes familles religieuses pour qu’une médiation en bonne et due forme se fasse.

« Le sieur Sarr n’est pas connu à Mbeuleukhé. il n’y vit pas , sa famille non plus. Alors , il ne peut y faire valoir sa fortaiture. il est le seul à décider de mener une tournée lors d’un gamou. il fallait le voir dans sa décapotable brandissant des mains et suivi par une petite foule pour prétendre faire le poids. il n’a pas la moindre case à Mbeuleukhé. S’il cherche une base politique , il doit aller chez lui à Gouloum. A défaut , qu’il laisse nos chefs religieux tranquilles.», menace ledit coordonateur.

Embouchant la même trompette, le président de cette cellule, Abdou Thiam, affirme qu’ils ne veulent pas qu’on méle la religion à la famille. « Aliou Dia est le porte-parole de la famille d’El Hadji Daouda Dia. il est certe une personnalité politique mais il ne fait pas dans le mélange de genre. Donc , que Mor Maty ne se sert pas de lui pour médire notre guide spirituel», dit-il.

Le coordonateur rappelle que Mor Maty Sarr a été introduit par affinité dans cette famille. « Seulement, aujourdh’ui , il met les pieds dans le plat et de manire inacceptable. il arrive qu’on introduise un chat dans sa maison pour se débarasser de ses souris mais un chat ingrat va au delà. Raison pour laquelle il ramène parfois des voisins inopportuns, des serpents par exemple » , mentionne à son tour le président du  » kourel des fidèles d’El Hadji Daouda Dia de Mbeuleukhé « . A en croire , « le Gamou de Mbeuleukhé  a tout le temps été programmé à tivaouane mais aujourdh’ui c’est Idy Thiam et Mor Maty qui font la programmation dans une chambre à Dakar. Nous n’accepterons plus qu’un gamou parrallèle se tienne dans notre fief. Nous interpellons les chefs religieux, notamment Abdoul Aziz Sy Al Amine ( porte – parole du khalife des tidjanes).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :