Procès Ama Baldé : Mes El Hadji Diouf et Souleymane Ndéné Ndiaye écartés du dossier

Procès Ama Baldé : Mes El Hadji Diouf et Souleymane Ndéné Ndiaye écartés du dossier

Le procès d’Ama Baldé vient de démarrer. A l’entame de l’audience, la partie civile a soulevé une exception pour récuser Me El Hadji Diouf et Souleymane Ndéné Ndiaye, députés à l’Assemblée nationale, qui étaient constitués pour la défense du lutteur.

Me Abdoubacry Barro, avocat du policier violenté par le lutteur, a convoqué l’article 11 de la loi relative à l’ordre des avocats du Sénégal qui dispose que «les avocats, anciens fonctionnaires ou agents quelconques de l’Etat ou d’une collectivité publique ou territoriale décentralisée, ne peuvent accomplir contre ou pour l’Etat, les administrations relevant de l’Etat et les collectivités publiques ou territoriales décentralisées aucun acte de la profession pendant un délai de trois ans à dater de la cessation légale et effective de leurs fonctions». Ama Baldé étant en procès avec un agent de l’Etat, ils ne peuvent donc pas le défendre.

Mes El Hadji Diouf et Souleymane Ndéné Ndiaye ont ainsi été écartés du dossier.

Youssoupha MINE-Seneweb.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :