Wade remanie le Pds : Oumar Sar bombardé Secrétaire général adjoint, Fada nommé conseiller politique

Wade remanie le Pds : Oumar Sar bombardé Secrétaire général adjoint, Fada nommé conseiller politique

En attendant la réorganisation complète du Parti démocratique sénégalais “qui sera approuvée par le Congrès”, Abdoulaye Wade tient à dire aux militants que le Comité directeur est la seule structure opérationnelle de leur exécutif. “Face aux enjeux nationaux et aux prochaines échéances électorales”, il a ainsi décidé de réaménager cet exécutif. Tout en maintenant le Comité directeur, il a mis en place quelques structures “pour un meilleur pilotage du parti”. C est ainsi que désormais, il y a un Secrétaire Général National, poste qu il occupe toujours, un Secrétariat Général Adjoint, Coordonnateur National, poste occupé par Oumar Sarr, un pool de Porte-paroles du Parti et le collège des conseillers du Secrétaire Général National.

Il explique que le Secrétariat national est le Gouvernement virtuel du Parti. Il comprend le Secrétaire Général Adjoint, Coordonnateur National, des secrétaires nationaux de domaines. Comme des ministres, ils gèrent des domaines déterminés avec compétences précises. Le domaine est décentralisé avec des structures au niveau des fédérations et des sections. Il y a aussi des Secrétaires nationaux fonctionnels. Leur action se situe au niveau national. Le Secrétariat thématique n’est pas décentralisé.

Les Secrétaires nationaux, déclare Abdoulaye Wade, participent à l’élaboration de la politique nationale du parti, peuvent faire des propositions et effectuer des missions à l intérieur pays ou à l’extérieur.

“De manière générale, les Secrétaires Nationaux peuvent déléguer une partie de leurs prérogatives à des adjoints ou, plus formellement à des délégués nationaux. Ils peuvent constituer des commissions et des inter-commissions et utiliser les nombreuses compétences disponibles aujourd’hui dans le parti. Ils doivent impliquer obligatoirement les femmes et les jeunes dans le respect du principe de la parité. Ils doivent rendre compte régulièrement au Secrétaire Général National, par un écrit sommaire tous les 5 de chaque mois, de leurs travaux et des tâches assignées. Cet envoi peut se faire par email”, explique Me Abdoulaye Wade.

Il y a aussi, le Pool des porte-paroles composé des portes paroles générales du Parti et des porte-parole des structures décentralisées

“Dans la nouvelle structuration du Comité Directeur, à l’image des partis modernes, il est créé un pool de porte-paroles sous la direction du Porte-parole du Parti. Ceci permettra, notamment d’éviter les désignations de porte-parole du jour à chaque réunion, et un meilleur écho de nos décisions politiques. Il doit comprendre des jeunes, des femmes et des cadres”, note Abdoulaye Wade.

Aussi, les structures horizontales et verticales, ont chacune une Commission de porte-paroles d’au moins 5 membres. Chaque commission a un Président, un Secrétaire Général et un rapporteur.

Le Collège des Conseillers du Secrétaire Général National est une idée “empruntée au Président Kennedy qui avait mis en place une large commission des conseillers comprenant toutes les couches sociales : professeurs, militaires retraités, hommes d’affaires, paysans, fermiers, éleveurs, jeunes, femmes, etc”.

La Commission des conseillers est appelée à traiter des questions dont elle est saisie par le Secrétaire Général mais aussi peut donner un avis sur une question quelconque. Chaque structure est tenue à faire des réunions régulières et à adresser des comptes rendus au Secrétaire Général National.

Le Comité Directeur se réunira toutes les deux semaines alors que le Secrétariat national tous les mois.

Modou Diagne Fada est coopté parmi les conseillers politiques du Secrétaire général national.

seneweb News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :