Urgent:Quatre membres du «Mouvement Liberez Karim» portés disparus en Gambie

Urgent:Quatre membres du «Mouvement Liberez Karim» portés disparus en Gambie

Ont-ils été enlevés ou arrêtés ? Difficile de
répondre, pour le moment, avec exactitude, à
cette question qui garde tout son pesant d’or.
Ce qui est, par contre, certain est qu’ils sont
quatre membres du “Mouvement Libérez
Karim” (MLK) à être portés disparus. Et ce,
depuis mercredi 29 avril 2015.
Sont-ils perdus dans la jungle gambienne? Où ils
devaient se rendre, dans la nuit de mardi à
mercredi ? Dans tous les cas, leurs familles
respectives sont sans nouvelles d’eux, depuis
lors.
Selon des sources de Actusen.com, il s’agit
d’Aly Nar Ndiaye, de Mourtalla Diop, Mourtalla
Thiam et Amadou Gaydel Wane. “Ils ont quitté
Dakar, vers 23 heures, en direction de la
Gambie”, a déclaré l’épouse d’Aly Nar Ndiaye,
Madame Ndèye Fatou Diallo.
Très préoccupée, la femme, derrière le trémolo
de sa voix, lâche : “nous avons passé toute la
journée de mercredi à essayer de les joindre par
téléphone, mais leurs appareils cellulaires ne
faisaient que sonner dans le vide”.
Poursuivant, l’épouse d’Aly Nar Ndiaye de
renchérir : “c’est à 23 heures que tous les
téléphones des quatre membres du Mouvement
Libérez Karim se sont subitement éteints.
Depuis lors, aucune nouvelle d’eux”.
D’ailleurs, poursuit-elle : “même le chauffeur qui
les avait convoyés sur place est finalement
rentré au Sénégal, puisqu’à force d’essayer de
les joindre en vain, il a finalement décidé de
rentrer à Dakar”.
Pour rappel, Aly Nar, Mourtalla Diop, Mourtalla
Thiam et Amadou Gaydel Wane devaient se
rendre en Gambie, pour la deuxième fois
consécutive, afin de dénoncer l’arrestation de
l’ancien ministre d’Etat Karim Wade, auprès de
Communauté internationale qui tenait la 56ème
édition de la Commission africaine des droits de
l’homme et des peuples.
Auparavant, ils ont séjourné en terre gambienne
où “les responsables du MLK ont eu à
s’entretenir avec la Présidente de la Commission
africaine des droits de l’homme, Mme
KayitesiZainabo SYLVIE ; qui dispose désormais
de l’ensemble de la documentation nécessaire
sur la situation du prisonnier politique Mr Karim
WADE”.
Ce n’est pas tout. Car le MLK, qui a rencontré
l’essentiel des commissaires présents à Banjul
ainsi que des représentants de la FIDH, a
salué ”le travail remarquable effectué par Mr
Aboubracry MBODJI SG de la RADDHO qui a fait
un exposé détaillé devant la plénière de la
commission sur l’affaire Karim WADE”.
Actusen.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :