Me Sidiki Kaba : « Karim n’a pas perdu ses droits civiques »

Me Sidiki Kaba : « Karim n’a pas perdu ses droits civiques »

Le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, précise que malgré sa condamnation à 6 ans de prison et à une amende de 138 milliards de Fcfa, Karim Wade n’a pas perdu ses droits civique puisque le juge n’en a pas décidé ainsi.

“Il n’y avait pas de question politique (dans ce procès). C’est une affaire judiciaire. Si le projet politique existait pour couler un adversaire politique, il va de soi que l’objectif n’est pas atteint, puisque l’exercice de ses (de Karim) droits civiques, civils et familiaux, prévu par l’article 34 du Code de procédure pénale, ne fait pas partie des sanctions rendues”, déclare Me Sidiki Kaba, au cours d’une rencontre avec la presse.

Seulement, il reste à Karim Wade 4 ans et 25 jours à purger. S’il ne bénéficie pas d’une grâce présidentielle ou d’une libération conditionnelle, il va sortir de prison après la prochaine élection présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :