Crise à l’Afp : Une médiation déjà entamée

Crise à l’Afp : Une médiation déjà entamée

’est la saison des crises dans les partis politiques sénégalais. Le mandat de Macky Sall tire à sa fin et le siège de Président de la République fait saliver tout le monde. Entre l’Alliance des forces du progrès (Afp) qui est au bord de l’implosion à cause du soutien de Moustapha Niasse à Macky Sall à la présidentielle 2017 et les remous au Parti socialistes (Ps), les médiateurs ont du pain sur la planche. Ce ne sont pas les responsables et membres du bureau politique de l’Afp, qui se sont engagés dans une dynamique de rapprocher les positions divergentes sur la candidature du parti qui diront le contraire.

En effet, l’Observateur nous apprend qu’un groupe de médiateurs a déjà rencontré Moustapha Niasse, vendredi dernier, dans son bureau à l’Assemblée nationale pour lui expliquer le sens de la démarche. Il s’agit de Santi Agne, de l’ancien président du Conseil régional de Dakar et coordonnateur de la délégation de l’Afp à Rufisque Ousmane Samb, de Babacar Mbengue, maire de Hann Maristes, de Cheikh Seydi Aboubeker Mbengue, directeur général de l’Agence de couverture maladie universelle (Cmu) entre autres.

Selon le journal, même si le secrétaire général de l’Afp a salué la démarche, il reste cependant ferme sur certains principes. D’ailleurs, il a précisé n’être pas dans les dispositions de revenir sur certaines décisions prises par des structures souveraines du parti. Toutefois poursuit l’Observateurs, le groupe a décidé de se rencontrer jeudi prochain pour peaufiner la stratégie d’approche à déployer fin de faire revenir certains responsables à de meilleurs sentiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :