50 tonnes de riz distribuées aux populations de Mbeuleukhé, l’opérateur économique Maarame Sall répond à l’appel du Président Macky Sall

50 tonnes de riz distribuées aux populations de Mbeuleukhé, l’opérateur économique Maarame Sall répond à l’appel du Président Macky Sall

Apres une période très difficile pour les populations rurales, l’arrondissement de yang- yang vient de recevoir un don de 50 tonnes de riz. Une action sociale qui constitue un ouf de soulagement pour ces populations qui etaient dans le besoin. La cérémonie de distribution du riz, a été présidée par le préfet Guedj Diouf, le sous-préfet Moussa Sy, le maire Aliou Dia, les maires et les notabilités religieuses. Selon un professeur, natif de Mbeuleukhé, Moustapha Diaw, «ce n’est pas la première fois que monsieur Sall réponde à nos attentes. Chaque année, il offre aux personnes les plus démunies, des moutons de tabaski. Les jeunes ne me démentiront pas, car ils viennent de recevoir 6 jeux de maillot et 6 ballons ». Pour le maire Aliou Dia, cette action est venue à son heure, car la période de soudure a causé énormément de problèmes aux nécessiteux. Au maire de Mbeuleukhé de souligner que les fils émérites du Djolof doivent s’inspirer de la générosité du donateur. Cette action va soulager les souffrances des personnes éprouvées par une longue saison sèche. Le premier magistrat de la ville, Aliou Dia, a rendu grâce à Dieu, pour avoir fait du généreux donateur un natif de la ville, qui a compati aux souffrances en cette période de soudure. « Comme vous le savez depuis le 3 avril, le président de la république en s’adressant à la Nation, avait dit effectivement que le Sénégal aura des problèmes de soudure qui peuvent être calculés à un besoin de 23 milliards. Si aujourd’hui le chef de l’Etat sort 5 milliards sur fonds propres, les patriotes sénégalais qui disposent des moyens, doivent l’appuyer, l’accompagner » rappelle-t-il.

L’opérateur économique, Marame Sall, a exprimé toute sa satisfaction à œuvrer pour l’arrondissement de Yang-yang en général, et Mbeuleukhé en particulier. « Je ne cesserai jamais de partager mes ressources avec la communauté de Mbeuleukhé dont je suis. Je pense qu’aujourd’hui, l’heure a sonné pour que tout le monde se mette au travail afin de sortir notre localité des ténèbres » dit-il.

Monté au créneau, l’autorité administrative de Linguère, Guedj Diouf, a loué la générosité de Marame Sall, « nous remercions monsieur Sall qui a compris le message du chef de l’Etat ; puisqu’après avoir recensé les besoins réels en vivres pour le monde rural, le président de la république, a dégagé une somme colossale (cinq milliards) pour venir en rescousse aux ruraux. Le conseil national à la sécurité alimentaire a aussi dégagé une importante quantité de vivres (949 tonnes de riz), pour les mettre à la disposition des populations du département de Linguère. Si un fils du département en la personne de Marame Sall, décide de renforcer ce quota, en mettant 5O tonnes de plus, nous ne pouvons que nous en réjouir et l’encourager à poursuivre cette noble initiative ». Le préfet a profité de cette occasion pour inviter les autres fils du Djolof, opérateurs économiques ou éleveurs, à faire comme Marame Sall. A monsieur Diouf de poursuivre que la distribution doit se faire dans la plus grande transparence pour ne décevoir l’initiateur.

Source:djolloffactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :